Renfe-Operadora est structurée en quatre sociétés commerciales d’État depuis le 1er janvier 2014, conformément au décret royal 22/2012 du 20 juillet (RD-ley 22/2012 de 20 de julio). Ce nouveau modèle d'entreprise vise à préparer l'organisation à la concurrence d'un marché libéralisé, à travers ces quatre sociétés d’État : Renfe Viajeros, S.A., Renfe Mercancías, S.A., Renfe Fabricación y Mantenimiento, S.A. et Renfe Alquiler de Material Ferroviario, S.A.

L’objectif de cette réorganisation est que Renfe-Operadora dispose d'un cadre approprié pour aborder et dynamiser le processus de libéralisation et d’ouverture à la concurrence du secteur ferroviaire, ainsi que pour conférer aux
sociétés leur propre personnalité juridique, de sorte que les décisions en matière commerciale et de service public soient prises sur la base des bilans et des comptes de résultats.

Ce modèle est rassemblé sous l'égide de la société commerciale d'État Renfe-Operadora, propriétaire de 100 % des actions des quatre nouvelles sociétés et qui, en tant que société mère, est chargée de définir la
politique et la stratégie commerciales du groupe, et de chercher une gestion efficace axée sur des fonctions d'entreprise et de services.

Les premières informations économiques de ce nouveau modèle d'organisation datent de l’exercice 2013, les données des exercices précédents étant intégrées à celles du Groupe Renfe-Operadora.

 

Rapports économiques et d’activité :


 


Comptes annuels et mémoires des sociétés